Derniers articles

7 QUESTIONS À POSER À VOTRE INSPECTEUR EN BÂTIMENT

30 septembre 2019

Même si vous n’y êtes pas obligé, il est fortement recommandé d’être présent lors de l’inspection préachat d’une propriété potentielle. En accompagnant l’inspecteur en bâtiment tout au long de sa visite, vous aurez l’occasion de lui poser d’importantes questions pour déterminer si vous êtes prêt pour une transaction. Des questions comme celles-ci.

Qu’est-ce que ça veut dire  ?

Si votre inspecteur emploie des termes techniques, il n’y a aucune gêne à lui demander plus d’explications. Il saura utiliser des mots plus simples ou des métaphores pour vous permettre de bien comprendre ses observations et de prendre une décision éclairée.

Est-ce que c’est un problème sérieux  ?

L’inspecteur a le devoir de souligner toutes les irrégularités qu’il trouve pendant sa visite. Dans le cas d’un bâtiment âgé, ça peut représenter beaucoup de choses. Certains problèmes s’avèrent cependant mineurs ou de nature cosmétique, comme des interrupteurs posés à l’envers ou des joints bâclés. Demandez à l’inspecteur d’évaluer la gravité du point soulevé et de vous en expliquer les risques potentiels.

Est-ce que je devrais engager un spécialiste pour approfondir les recherches là-dessus  ?

La plupart des inspecteurs en bâtiment sont des généralistes qui ne possèdent pas les équipements nécessaires pour effectuer des recherches approfondies, comme l’inspection des égouts par caméra ou l’analyse de la qualité de l’air. Vous pouvez cependant demander à votre inspecteur si, à son avis, il serait prudent de prévoir une deuxième inspection de certains aspects de la propriété.

Quels travaux devraient être faits en priorité  ?

Lorsque la liste de travaux à faire s’étire, il est important de savoir dans quel ordre les exécuter. Un inspecteur peut vous informer des réparations à effectuer immédiatement pour prévenir d’autres problèmes, et de celles qui peuvent être remises à plus tard sans danger.

Est-ce que c’est quelque chose que je peux réparer moi-même ou serait-il plus prudent d’engager un entrepreneur  ?

Si vous êtes à l’aise de faire de petits travaux, votre inspecteur peut vous expliquer les grandes lignes d’une réparation à effectuer et le genre de matériaux ou d’outils qu’il vous faudra. Lorsque des rénovations demandent une expertise spécialisée ou présentent un risque si elles sont mal exécutées, l’inspecteur peut vous renseigner sur le bon type d’entrepreneur à engager.

Pouvez-vous m’expliquer comment ça fonctionne  ?

Si la propriété utilise des équipements qui ne vous sont pas familiers – comme du gaz naturel, un système de chauffage à l’eau chaude ou une thermopompe – , n’hésitez pas à demander à l’inspecteur de vous expliquer de façon sommaire leur fonctionnement. Il pourra également vous renseigner sur l’entretien régulier ou les vérifications annuelles à prévoir.

Que pensez-vous de la propriété en général  ?

Il n’est pas rare qu’un rapport d’inspection final fasse plus de cent pages. Avec autant d’information, il est facile de perdre de vue les éléments les plus importants. Une fois l’inspection sur place terminée, demandez au professionnel ses impressions générales. Dans quel état se trouve l’ensemble de la propriété  ? Voit-il des problèmes majeurs  ? Ce qui lui vient spontanément à l’esprit vous aidera à identifier les points chauds du rapport.

Source: http://plus.lapresse.ca/screens/2c993bad-0ed0-44e8-963c-b473f10e9627__7C___0.html?utm_medium=Ulink&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen