Derniers articles

Catégories

L’acquisition d’une entreprise stimule la croissance, mais une bonne préparation est essentielle

2 May 2019

Les entrepreneurs achètent une autre entreprise pour croître, selon une nouvelle étude de BDC intitulée « Acheter une entreprise : Une stratégie gagnante pour acheter une autre entreprise au Canada ». En effet, les entreprises ayant fait plus d’une acquisition étaient 66 % plus susceptibles d’avoir généré une croissance annuelle de leurs revenus de 10 % ou plus au cours des trois dernières années.

L’étude montre qu’un processus bien structuré et une bonne planification sont la clé d’une acquisition réussie. Les entrepreneurs ayant suivi un processus d’acquisition structuré avaient 94 % plus de chances d’afficher une forte croissance dans les trois années suivant l’acquisition que ceux qui ne l’avaient pas fait.

« Pour une entreprise, l’acquisition d’une autre entreprise est un excellent moyen de croître, mais une bonne planification est essentielle au succès du projet. Suivre un processus d’acquisition structuré est une stratégie gagnante, souligne Pierre Cléroux, vice-président, Recherche et économiste en chef à BDC. Malheureusement, de nombreuses entreprises canadiennes se privent d’avantages en raison d’une mauvaise préparation. Elles omettent souvent de prendre des mesures importantes, comme nommer une équipe attitrée à la gestion du projet ou préparer un plan de croissance stratégique. Notre étude montre clairement que les propriétaires d’entreprise peuvent prendre certaines mesures spécifiques pour améliorer considérablement leurs chances de succès. »

Les entrepreneurs estiment qu’obtenir le financement et négocier le prix et les conditions de la convention d’achat constituent certains des aspects les plus difficiles d’une acquisition. Vingt-neuf pour cent des entrepreneurs ont trouvé difficile de retenir les employés clés, ce qui est intéressant dans la mesure où ce pourcentage est supérieur aux 18 % ayant indiqué avoir trouvé la négociation du prix d’achat difficile. L’étude porte sur l’importance d’établir un plan d’intégration pour la période suivant l’acquisition pour surmonter les difficultés qui peuvent survenir après une acquisition, et donne des conseils pour aider à gérer ces problèmes.

Réalisé par BPI Research pour le compte de BDC, le sondage a été mené auprès de 1 038 entrepreneurs qui avaient acheté une entreprise ou avaient tenté de le faire au cours des 10 dernières années.

Principales conclusions :

  • Les entrepreneurs ayant suivi un processus d’acquisition structuré ont 94 % plus de chances d’afficher une forte croissance trois ans après l’acquisition.
  • Les entrepreneurs achètent une autre entreprise pour croître et augmenter leur part de marché (41 %) ou ajouter un nouveau secteur d’activité (24 %).
  • L’acquisition d’une entreprise peut être source de croissance. Les entreprises ayant fait plus d’une acquisition étaient 66 % plus susceptibles d’avoir généré une croissance annuelle de leurs revenus de 10 % ou plus au cours des trois dernières années.
  • L’acquisition d’une autre entreprise stimule la croissance des revenus.Quarante-six pour cent des PME ayant acquis une ou plusieurs entreprises au cours des 10 dernières années enregistrent une croissance de leurs revenus supérieure à la moyenne de leur secteur, contre 38 % des PME n’ayant pas acquis une autre entreprise.

Source: Informe affaires